Acheter une propriété lorsqu’on arrive au Canada : plus facile que vous le pensez

lundi 21 août 2017

Acheter une propriété lorsqu’on arrive au Canada : plus facile que vous le pensez

Vous venez d’émigrer au Canada et croyez que l’achat d’une propriété est hors de votre portée ? Détrompez-vous. Elle peut être accessible, et ce, grâce à une bonne planification ainsi qu’à des conseils judicieux de courtiers immobilier et hypothécaire.

Mythes tenaces

Les nouveaux arrivants se fient souvent aux informations fournies par leur famille ou leurs amis. C’est normal : vous les aimez et leur faites confiance. Toutefois, certains renseignements peuvent être erronés ou dépassés. Voyons les deux principaux mythes…

Mythe 1 : Les immigrants, étant donné leur statut, paient des frais additionnels.

FAUX. Les nouveaux arrivants paient les mêmes frais que les résidents canadiens permanents. Tout comme n’importe quel acheteur, ils doivent payer l’inspection, le notaire et les droits de mutation (aussi appelés la taxe de bienvenue en l’honneur de son instigateur, le ministre Jean Bienvenue).

Mythe 2 : Les immigrants doivent fournir une importante mise de fonds.

FAUX. Une mise de fonds de 5 % suffit pour accéder à la propriété. Toutefois, une assurance prêt hypothécaire sera exigée de la part de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le montant de la prime à verser dépendra du montant de la mise de fonds.

Conditions d’admissibilité

Pour être admissibles à une hypothèque, les nouveaux arrivants ont besoin d’épargnes suffisantes et d’une preuve d’emploi stable, au même titre que les Canadiens de souche. Mais ils devront aussi fournir certains documents, lesquels varient selon la mise de fonds.

Mise de fonds de 10 % et moins du coût d’achat de la maison

  • Lettre de recommandation d’une institution financière canadienne reconnue

OU

  • 6 mois de relevés bancaires provenant du compte primaire

Mise de fonds de plus de 10 % du coût d’achat de la maison

  • Rapport de solvabilité international démontrant un profil de crédit impeccable

OU

  • Deux autres sources de crédit qui prouvent des paiements en temps opportun au cours des 12 derniers mois :
    • Lettre du propriétaire et relevés bancaires confirmant le paiement d’un loyer
    • Lettre d’un créancier ou relevés bancaires prouvant le paiement de certains comptes (Hydro-Québec, services de télécommunications, assurance automobile)

Quelques conseils

Vous voulez démontrer à une institution financière que vous êtes digne de confiance et capable de rembourser un prêt hypothécaire ? Voici quelques conseils :

  1. Ouvrez un compte de banque et utilisez-le régulièrement.
  2. Payez toutes vos factures à temps.
  3. Demandez de petits emprunts à votre institution financière. Vous pourrez ainsi prouver que vous pouvez rembourser vos dettes dans les délais prévus.
  4. Obtenez une carte de crédit. Utilisez-la fréquemment et remboursez la totalité de la somme utilisée avant l’échéance.
  5. Essayez de demeurer chez le même employeur pendant une longue période. Vous démontrerez ainsi votre stabilité.
Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Planiprêt – Agence hypothécaire, qui s’en réserve tous les droits.